Grand Collège des Battières

Bienvenue

Bienvenue sur le forum du collège les Battières , avant de visitez notre forum lisez attentivement ce qui va suivre .
Ceci est le forum non officiel de ce collège , pour aller sur le site officiel allez ici
Ce forum a été crée par d'anciens élèves du collège les Battières ,si vous voulez plus d'informations contactez l'un des trois administrateurs du forum .
Bonne visite.
Grand Collège des Battières

Forum des anciens élèves de l'Institution des Battieres, à Lyon 5

Le site du collège se trouve ICI

    plaintes sur des vies

    Partagez
    avatar
    Farniente
    Grand Discutant
    Grand Discutant

    Masculin Messages : 281
    Date d'inscription : 28/04/2010
    Spécialisation : Romantisme dans la littérature
    Promotion : 2010
    Division : latino-hélléniste

    Feuille de personnage
    Classements:

    plaintes sur des vies

    Message par Farniente le Jeu 29 Avr - 19:15

    J'ai souvent pensé à réaliser ce "plaintes". Pour mes malheurs égoïstes, sûrement. Mais aujourd'hui, ce n'est pas pour moi que je la rédige. C'est pour une personne faisant partie de mes meilleurs amis, Salvinion, un peu de moi. Ce n'est pas un incident de taille qui doit lui faire honte. C'est simplement une humiliation qu'on a voulu lui faire subir sans succès réel, seulement apparent. Son crime ? Etre devenu la cible de moqueries de confréries entières d'élèves attardés. Je ne prétend pas être exemplaire sur ce point. Il est sûrement un ami plus précieux que moi, mais je n'est jamais voulu être méchant dans mes plaisanteries, je l'ai traité d'égal à égal, comme quelqu'un -qu'il est- qui connait ses défauts, comme moi je sui vantard et Lobatchevski flemmard. Mais j'ai été révolté par l'attitude de ses détracteurs, l'obligeant à retirer les mots qu'il avait eu pour se défendre. Je sais qu'il ne les a retirées que dans ses paroles mais pas dans son esprit. Il ne faut pas que cela le dérange d'insulter quelqu' un derrière son dos, car les personnes qu'il insulte n'ont que peu d'importance.
    Dans un pays de droit comme le notre, nous ne pouvons nous permettre de supprimer les libertés des vrais citoyens, des gens bons et honnêtes comme l'est beaucoup Salvinion. Surtout quand c'est au profit de gens qui n'ont jamais remplis leurs devoirs, même d'humain.
    Nous ne pouvons nous permettre de faire souffrir -car pour avoir connu cette situation, je sais que l'on souffre- des gens qui vivent calmes, et qui, par vanité peut être, j'aime. Les gens, Salvinion, qui ont voulu t'humilier, je les hais pour toi, et ce sont ceux-là même que l'on plaint, car ils sont de familles modestes. Toi aussi, tu est de cette caste. Et les gens les meilleurs, les plus grand génies et les saints sortent pour la plupart de ces classes en difficultés. Mais les pires aussi. Ceux qui nous détruisent la vie et nous harcèlent, ceux qui voudraient nous frapper pour exorciser la peur qu'ils ont de nous, et de notre bonté. Ce sont ceux-là toujours qui, pour montrer leur frustration, brûlent des voitures.
    Quant à nous, nous ne pouvons montrer notre frustration, car nous en avons, et elle est combien grande, qu'en parlant aux oreilles amies et en écrivant des textes que personne ne lira, et que nos ennemis ne sauront pas comprendre. Mais nous, nous sauront toujours nous soutenir, et toujours aimer. Nous sauront toujours vivre, et , j'en suis sûr, nous serons heureux un jour, ensemble, sans eux.


    _________________
    "Ce dieu auquel je ne crois pas mais que je révère" Albert Cohen, Belle du seigneur
    EHEU FUGACES, POSTUME , POSTUME, LABUNTUR ANNI Horace
    "Le style c'est une qualité de la vision" Proust
    "Le bonheur des méchants comme un torrent s'écoule" Racine
    "On est jamais si heureux ni si malheureux qu'on s'imagine" La Rochefoucauld
    avatar
    Dorcien
    Grand Discutant
    Grand Discutant

    Masculin Messages : 204
    Date d'inscription : 18/03/2010
    Spécialisation : Grammaire
    Promotion : 2010
    Division : Latino-hélléniste

    Feuille de personnage
    Classements:

    Re: plaintes sur des vies

    Message par Dorcien le Jeu 29 Avr - 19:33

    Pour lieu d'applaudissement, je laisserais cette image seulement, qui, je le crois, ne vous fera que plus plaisir. Puis, je verrouillerais afin d'éviter les souillures.

    Utilisons ce texte comme une bannière de misère qui flottera sur nos cœurs, nous rappelant à notre condition humaine. Cet épithète ne varie que de péjoratif à l'autre ; humains par rapport aux autres, mais seulement humains.

    Souvenez-vous, cher Salvinion, que le meilleur bouclier face aux railleries est le sang-froid. Souvenez-vous, vous qui êtes en passe de rejoindre ce groupe de la société, qu'un homme de lettre a toujours une arme fort puissante pour lui ; son vocabulaire.



    _________________
    Wer fremde Sprachen nicht kennt, versteht nichts etwas von seiner eigenen.

    Goethe

      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 19:45